L’amour dure 3 ans. J’ai déjà parlé du livre de Frédéric Beigbeder (ici), qui n’avait pas été spécialement un de mes coups de coeur mais qui se laisse quand même lire, mais je n’avais pas vu le film. Maintenant que c’est fait, bon… Parlons-en. Mais seulement un instant, parce que, comme le livre, s’il mérite qu’on s’y attarde 5 minutes, il ne nécessite pas non plus un développement de 3h !

L'amour dure 3 ans - affiche du film

De ce que je me souviens du roman, le film en est assez proche. En même temps, réalisé par Beigbeder lui-même, il aurait été dommage que le roman soit trahi d’une quelconque façon ! S’il y a une différence, c’est peut-être autour des autres personnages mis en scène. Je ne me souviens absolument pas, dans le roman, des personnages incarnés à l’écran par Joey Starr (Jean-Georges) ou Jonathan Lambert (Pierre).

Le Marc Marronnier du film m’a paru un peu moins infecte que celui du roman. Peut-être parce que certaines des phrases qu’il prononce ont quelque chose de presque poétique et la voix de l’acteur n’a forcément rien à voir avec se que l’on peut « entendre » en lisant le roman. En même temps, le résultat est le même. D’ailleurs, la mise en scène, avec ses phrases qui apparaissent à l’écran au fur et à mesure que Marc Marronnier écrit soutient ce sentiment.
Sinon, le jeu des acteurs n’est pas mauvais. En gros donc, le livre et le film se valent. Rien d’extraordinaire, rien d’époustouflant ni de renversant, mais assez correctement mené pour se changer les idées un soir où il n’y a rien de particulier à voir à la télé.

La fiche technique :
Réalisateur : Frédéric Beigbeder

Les acteurs :
Gaspard Proust : Marc Marronnier
Louise Bourgoin : Alice
Joey Starr : Jean-Georges
Jonathan Lambert : Pierre
Frédérique Bel : Kathy
Nicolas Bedos : Antoine
Valérie Lemercier : l’éditrice de Marc Marornnier

Et pour la note ça sera seulement 2/5 parce que bon, ce n’est pas non plus du grand cinéma…

Publicités